L’allergie à l’iode, ce qu’il faut savoir

L’iode n’est pas considéré comme un allergène (quelque chose qui déclenche une réaction allergique) puisqu’il est présent naturellement dans l’organisme et qu’il est nécessaire à la fonction thyroïdienne.

Cependant, certains médicaments, solutions ou concentrations contenant de l’iode peuvent provoquer une réaction allergique. Ces réactions peuvent être causées par d’autres substances mélangées à l’iode.

On peut trouver de l’iode dans le corps humain et dans certains aliments, suppléments et médicaments. Les réactions indésirables totales à l’iode, ou aux produits contenant de l’iode, sont rares, mais elles peuvent être mortelles lorsqu’elles surviennent.

L’iode est également utilisé à des fins médicales. Les agents chimiques de contraste radioactifs utilisés pour améliorer les études d’imagerie par rayons X contenant de l’iode augmentent les effets indésirables de ce dernier. Lorsqu’il est utilisé de cette façon, les effets peuvent apparaître progressivement au fil des ans.

Les symptômes

L’exposition à des mélanges contenant de l’iode peut provoquer certaines réactions comme :

  • une éruption cutanée (dermatite de contact) ;
  • une urticaire (urticaire) ;
  • l’anaphylaxie, qui est une réaction allergique soudaine pouvant causer de l’urticaire, un gonflement de la langue et de la gorge, ainsi qu’un essoufflement.

Le choc anaphylactique est la forme la plus grave d’anaphylaxie et met la vie en danger. Elle nécessite des soins médicaux d’urgence.

Les causes d’effet indésirable

Certaines solutions et certains aliments qui contiennent de l’iode peuvent être la cause d’un effet indésirable :

  • La polyvidone iodée (Bétadine) est une solution couramment utilisée comme désinfectant pour la peau en milieu médical. Il peut causer une éruption cutanée chez les personnes sensibles.
  • Un produit de contraste iodé peut également provoquer une réaction allergique. Ce colorant est un agent de radiocontraste à rayons X utilisé pour les injections intravasculaires.
  • Les aliments qui contiennent de l’iode, comme le poisson et les produits laitiers, peuvent également causer une réaction allergique.
  • L’amiodarone (Cordarone, Pacerone) est un médicament utilisé pour traiter la fibrillation auriculaire et d’autres maladies du rythme cardiaque. Actuellement, les experts ne connaissent qu’un seul cas de réactivité croisée soupçonnée chez une personne ayant reçu de l’amiodarone et un produit de contraste contenant de l’iode. Le risque d’une véritable réaction allergique est très faible.

Mythes et idées fausses

Beaucoup de gens croient que vous risquez d’avoir une réaction indésirable à l’iode si vous avez une allergie aux mollusques et crustacés. C’est en grande partie une idée fausse. Selon les études effectuées, les allergies aux mollusques ne sont pas liées à une allergie à l’iode. Les chercheurs en ont conclu que l’iode n’est pas un allergène. La recherche montre que les personnes allergiques aux mollusques et celles allergiques aux autres aliments ont les mêmes chances de réagir à un produit de contraste iodé. Les protéines  dans le poisson et dans les mollusques et crustacés sont responsables des allergies aux fruits de mer.

Certains antiseptiques topiques contiennent de la povidone iodée. Cette dernière peut causer une éruption cutanée grave semblable à une brûlure chimique dans quelques rares cas. Dans certains cas, l’éruption cutanée peut n’être qu’une simple irritation cutanée, mais dans d’autres, elle peut faire partie d’une réaction allergique ou, dans de très rares cas, une anaphylaxie.

Dans les tests épicutanés, les réactions allergiques n’étaient pas causées par l’iode. Ils ont été causés par des copolymères non iodés dans la povidone.

Diagnostic et traitement

Votre médecin pourrait vous demander de faire un test épicutané s’il croit que vous êtes allergique à la povidone en solution iodée. Une fois que vous avez reçu un diagnostic d’intolérance à des substances qui contiennent de l’iode, votre médecin peut vous prescrire une crème corticostéroïde ou un corticostéroïde oral. Votre médecin vous conseillera également de ne pas consommer d’aliments ou autres choses qui déclenchent ces effets indésirables.

Préoccupations connexes

Si vous avez déjà souffert d’allergies ou d’une sensibilité à des mélanges contenant de l’iode, discutez de votre cas avec votre médecin. Le fait d’éviter complètement l’iode vous expose à une carence pouvant causer de graves problèmes de santé comme le goitre thyroïdien ou l’hypothyroïdie,  particulièrement préoccupant pendant la grossesse et la petite enfance.

Parlez-en à votre médecin pour déterminer comment vous pouvez obtenir un apport suffisant en iode sans déclencher de réaction.

Articles similaires à découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *